Image Dans quels cas faut-il avoir un permis de détention pour chien ?

Dans quels cas faut-il avoir un permis de détention pour chien ?

Comme nous le savons, il existe plusieurs races de chiens et chacune d'entre elles dispose de ses propres spécificités. Par ailleurs, il faut savoir qu'il existe 4 catégories de chiens : la quatrième et la troisième catégorie sont destinées aux chiens domestiques plus ou moins dociles que tous les particuliers et tous les passionnés par les animaux peuvent dompter, la deuxième catégorie est réservée aux chiens susceptibles d'être dangereux dont il est impérativement nécessaire d'avoir un permis de détention de chien pour en avoir. Acquérir un chien dans la première catégorie est interdit sauf pour des cas exceptionnels.


Quand faut-il avoir le permis pour chien ?

En France, les chiens sont classés dans différentes sortes de catégories en fonction de leur race et de leur agressivité. Pour les chiens qui se trouvent dans la catégorie 1 et 2, il est indispensable pour le propriétaire d'avoir un permis de détention de chien. Ce permis est la garantie signifiant que le détenteur est apte à prendre soin de l'animal même si ce dernier peut s'avérer être dangereux. À noter que la catégorie 1 concerne les chiens d'attaque comme le Tosa, le Mastiff et les Pit-Bulls. Dans la deuxième catégorie, on a les chiens de défense ou de garde comme les Rottweilers, les Tosas et les Pit-Bulls inscrits au livre des origines françaises ou LOF.


Évaluation comportementale d'un chien

Avant de classer un chien dans telle ou telle catégorie, il faut que ce dernier réponde à certains critères. Tout d'abord, l'évaluation comportementale du chien est obligatoire avant l'obtention du permis de détention. Cette évaluation a lieu lorsque le chien a atteint l'âge de 8 à 12 mois. À noter que cette évaluation doit être effectuée par un expert dans le domaine, notamment un vétérinaire. L'objectif de cette démarche est de déterminer le niveau de danger auquel est exposée la société face à l'animal.


Le choix du vétérinaire qui va réaliser l'évaluation revient au propriétaire ou au détenteur du chien. A l'issue de cette évaluation, le vétérinaire classera le niveau de dangerosité de l'animal sur une échelle de 1 à 4. Par la suite, il délivre un certificat au propriétaire. Sachez que les frais de consultation sont à la charge du propriétaire et il peut demander un remboursement si l'animal est inscrit à une assurance comme Bulle Bleue.


L'utilité d'une assurance animale dans le domaine de la détention de chien

Il faut savoir que même les chiens en détention ont besoin d'une assurance. Cette assurance peut avoir deux rôles. En premier lieu, il y a la garantie de la responsabilité du détenteur pour les dommages que l'animal peut causer au tiers. Et en second lieu, il y a l'assurance du bien-être du chien. En effet, les chiens en détention ont également besoin d'avoir un suivi de santé régulier. Il est indispensable de le vacciner et de lui procurer des soins spécifiques afin de préserver sa santé. C'est là qu'interviennent les assurances pour animaux comme SantéVet. L'établissement propose diverses prestations et solutions de remboursement pour les soins procurés à votre chien. Sachez que grâce à cette assurance, vous pouvez également bénéficier d'un taux de remboursement allant jusqu'à 100 % en cas de consultation, notamment lors de l'évaluation comportementale de votre animale.